Marie-France Marchand-Baylet : « Cette Quinzaine franco-allemande en Occitanie aura été pour nous un symbole fort »

, par  J.G.
Lu 461 fois

Avant de lire ci-dessous un article publié par allemagne.diplo.de, je vous invite tout d’abord à consulter la brève « La famille Baylet, le Cercle algérianiste et le “gouvernement provisoire pied-noir en exil” » publiée le 28 décembre 2017 par Le Canard républicain, ainsi que l’article d’Yvonne Bollmann « France, question(s) allemande(s) » du 7 août 2016.
Une Quinzaine portée notamment par la famille Baylet et l’Allemagne ...


« La première Quinzaine franco-allemande s’achève en musique !

Le 3 octobre 2018, 20 jours et plus de 200 événements après son lancement, la première Quinzaine franco-allemande en Occitanie s’est achevée par une grande fête populaire sur le parvis de l’Hôtel de Région de Montpellier.

La date n’a pas été choisie au hasard : il s’agissait de la 28e Journée de l’Unité allemande (Tag der Deutschen Einheit). Un public enthousiaste s’est joint à cette double célébration : la fête nationale allemande et la clôture de la Quinzaine franco-allemande, avec un programme éclectique et convivial.

Le coup d’envoi a été donné par le groupe bavarois “Willinger Musi”, tout droit venu de l’Oktoberfest de Munich ! Avec leurs instruments à vent, leurs danses folkloriques (“Schuhplattler”) et leur énergie déployée jusqu’à la tombée de la nuit, les musiciens ont su réchauffer le public malgré un vent à décorner les bœufs. Et comme à la Fête de la bière de Munich, le chef d’orchestre a entonné des chants d’ambiance qui ont déchaîné l’hilarité du public.

Les initiateurs de cette première Quinzaine franco-allemande se sont ensuite exprimés : Marie-France Marchand-Baylet, vice-présidente directeur général du Groupe Dépêche du Midi, présidente de la Fondation Groupe Dépêche, Richard Jarry, président de l’association “Allemagne Occitanie, l’Europe au cœur” et du Réseau d’affaires franco-allemand du Languedoc-Roussillon (RAFAL), Carole Delga, présidente de la Région Occitanie, ainsi que l’ambassadeur d’Allemagne en France, Nikolaus Meyer-Landrut. Tous ont lancé un appel à la jeunesse française et allemande, à la jeunesse européenne. Et tous ont exprimé leur gratitude aux organisateurs des plus de 200 projets de cette Quinzaine soutenus par la société civile – par le peuple, pour le peuple.

“Il faut retrouver le chemin d’une Europe forte, d’une Europe solidaire. Cette Quinzaine franco-allemande en Occitanie aura été pour nous un symbole fort. Elle a été portée par et pour la société civile !”, a déclaré Marie-France Marchand-Baylet, vice-présidente directeur général du Groupe Dépêche du Midi, présidente de la Fondation Groupe Dépêche.

Richard Jarry a ensuite rappelé que le premier comité de pilotage de cette Quinzaine, qui n’aura “pas manqué de sel”, s’était tenu le 13 septembre 2017, plus de 370 jours auparavant. “Nous avons besoin de plus et de mieux d’Europe ! I want my Europe back !”, a ajouté le président de l’association “Allemagne Occitanie, l’Europe au cœur”.

La présidente de la Région Occitanie, Carole Delga, a pour sa part insisté sur le fait que l’Occitanie et l’Allemagne entretenaient des liens forts même sans frontières communes.

“Nous promouvons une Europe qui protège. Elle ne nous protègera que si nous sommes fermement décidés à la défendre. Elle ne réussira que dans le respect de la démocratie, des droits fondamentaux et de la dignité humaine !”, a conclu Nikolaus Meyer-Landrut, Ambassadeur d’Allemagne en France.

Après ces discours forts et engagés en faveur de l’Europe, la partie gastronomique de la soirée a commencé sur fond de musique occitane interprétée par le groupe local “Mauresca Fracàs Dub”.

Bref, cette première Quinzaine franco-allemande couronnée de succès s’est achevée dans une belle ambiance conviviale. Pour la deuxième édition, rendez-vous l’année prochaine… en Allemagne !

Tschüss, auf Wiedersehen et au revoir ! Bis nächstes Jahr ! À l’année prochaine !

Isabella Zimmer »

Source : https://allemagne.diplo.de, 05/10/2018.

« Les initiateurs de cette première Quinzaine franco-allemande se sont exprimés : Marie-France Marchand-Baylet, Richard Jarry, Carole Delga, ainsi que l'ambassadeur Nikolaus Meyer-Landrut. »

Navigation

Sites favoris Tous les sites

Brèves Toutes les brèves