Cécile Revéret, professeur de français - commentaires