Lettre ouverte à la rédaction d'Historia sur Robespierre - commentaires Lettre ouverte à la rédaction d'Historia sur Robespierre. Par Jacqueline Grimault 2012-02-10T08:44:18Z https://www.xn--lecanardrpublicain-jwb.net/spip.php?article572#comment224 2012-02-10T08:44:18Z <p>Bravo, madame, pour cette réponse à ces prétendus spécialistes qui ajoutent à chaque fois, plus encore, calomnies et obscurantisme, pas seulement à l'endroit de Robespierre, mais à celui de la Révolution entière. L'absence totale d'esprit critique de ces gens, sans aucun travail érudit des sources ne me parais pas scandaleuse (j'ai arrêté de l'être, sans doute ne devrais-je pas adopter une telle position), mais simplement désolante. <br class='autobr' /> En tant que chercheur en histoire de la Révolution française, je reconnais tout à fait les références et l'esprit de cette époque que vous développez pour entreprendre votre critique.<br class='autobr' /> Merci pour vous atteler à une tâche aussi peu gratifiante dans notre régime politique qui porte encore le nom de République (au moins a-t-on pu préserver cette idée sous forme d'apparat). Je pense que ce numéro d'Historia ne fera pas date. Nos contemporains comme nos enfants s'apercevront très rapidement son manque de sérieux et s'en détourneront assurément. C'est un papier fait pour les ennemis de la République et de la démocratie. C'est clair comme de l'eau de roche. Les historiens conservateurs et réactionnaires du XIXe siècle avaient au moins le courage de reconnaître leur propre positionnement par rapport à leurs sujets d'étude qui ne manquaient pas, eux, de sources et d'analyse, toute proportion gardée évidemment de leur haine des droits naturels du peuple et de l'exercice démocratique de la citoyenneté (Mortimer-Ternaux par exemple).</p>