Communiqué du Collectif creusois de défense et de développement des services publics

Le Collectif réaffirme le droit à la santé pour les Creusois

Une forte délégation du collectif de développement et de défense des services publics a rencontré le directeur de l’hôpital de Guéret, mardi 24 août dernier, à propos du service de radiothérapie et en particulier du devenir de l’appareil. L’information principale obtenue lors de cet échange est que pour l’instant l’appareil de radiothérapie n’est pas en vente. Le service peut donc rouvrir, tout est encore possible.

Notre constat depuis la fermeture de ce service est en effet alarmant : trop de patients témoignent de leurs difficultés de prise en charge hors département, de leur épuisement, de leurs problèmes financiers et de leur mise en danger. Nous savons bien aussi qu’après ce service d’autres seront menacés. La fermeture du service signifie de nouvelles pertes d’emploi qui s’ajoutent à toutes les autres suppressions d’emploi dans la fonction publique et les services publics.

Le Collectif reste donc déterminé à voir réouvrir le service de radiothérapie et réaffirme son absolue nécessité dans notre département. Il s’opposera à toute tentative de cession de l’appareil et engage la population à rester mobilisée et à signer les cartes pétitions mises à disposition par les élus de chaque mairie. Convaincu que cette lutte est indispensable et juste, le Collectif a donc décidé de demander un rendez vous au directeur de l’Agence Régionale de Santé courant septembre.

Comme partout en France, l’accès à la santé ne se négocie pas. Les Creusois ont droit à des soins en Creuse car la santé n’est pas une marchandise.

Voir en ligne : Collectif creusois de défense et de développement des services publics.

Sites favoris Tous les sites