U.S.A. : 14,7 millions d’enfants pauvres

Environ 14,7 millions d’enfants américains, soit 20 pour cent de la population infantile du pays, vivent dans la pauvreté, révèle une étude rendue publique mercredi.

Cela représente une augmentation de 2,5 millions d’enfants pauvres depuis 2000, quand la pauvreté touchait 17 pour cent des enfants des États-Unis, affirme la fondation Annie E. Casey.

Cette étude s’est intéressée pour la première fois à l’impact de la récession économique sur les enfants américains. Les chercheurs concluent que les enfants issus de ménages à faible revenu sont susceptibles de continuer à souffrir de séquelles académiques, économiques et sociales, même si leurs parents sont retombés sur leurs pieds depuis longtemps.

L’étude a déterminé que la pauvreté a progressé dans 38 des 50 états américains, et que le Nevada compte le taux le plus élevé d’enfants dont les parents sont sans emploi ou sous-employés. Cet État compte aussi le plus grand nombre d’enfants touchés par des forclusions - 13 pour cent des enfants du Nevada ont ainsi été chassés de chez eux en raison d’une hypothèque tombée en défaut.

Cette étude annuelle ajoute que les enfants pauvres sont plus susceptibles que les autres de vivre dans des environnements instables et de changer fréquemment d’école. Conséquemment, ils sont aussi moins susceptibles que les enfants mieux nantis de devenir des adultes productifs.

Le New Hampshire arrive en tête de ce classement, avec seulement 11 pour cent d’enfants pauvres. Il est suivi du Minnesota, du Massachusetts et du Vermont. Le Mississippi se classe bon dernier pour une dixième année consécutive, étant tout juste devancé par la Louisiane et l’Alabama.

Dépêche de The Associated Press publiée par journalmetro.com le 17/08/11.

Voir en ligne : Près de 44 millions d’Américains vivent sous le seuil de pauvreté.

Sites favoris Tous les sites