Coronavirus, vaccin et l’Afrique : les scandaleux propos de Jean-Paul Mira et Camille Locht

, par  John Groleau
Lu 699 fois

Lundi 6 avril, le directeur général de l’OMS a condamné les « propos racistes » de deux scientifiques voyant l’Afrique comme « un terrain d’essai » pour tester un vaccin potentiel contre le Covid-19. Tedros Adhanom Ghebreyesus a dénoncé « l’héritage d’une mentalité coloniale ». « Il est honteux et horrifiant d’entendre des scientifiques tenir ce genre de propos au 21ème siècle. Nous les condamnons dans les termes les plus forts », a rajouté l’ancien chef de la diplomatie éthiopienne. Il a raison en tout point.

Les deux scientifiques concernés sont Camille Locht, « Directeur de l’unité mixte Inserm 1019/CNRS 8204/université de Lille 1 et 2/ Institut Pasteur de Lille “Infection et immunité” depuis 2010. » [1], et Jean-Paul Mira, chef de service de médecine intensive et réanimation à l’hôpital Cochin [2].

Ci-dessous, l’échange ayant eu lieu le 1er avril sur la chaîne LCI entre les deux protagonistes :


En octobre 2013, le Pr. Didier Raoult indiquait que « les meilleurs étudiants actuellement au monde sont les étudiants africains et orientaux, sans comparaison. » Son intervention ci-dessous est décapante et doit atterrer tous les xénophobes présents dans l’Hexagone la visionnant.


D’après Étienne Girard, Didier Raoult a « touché zéro euro » des labos [3]. C’est tout à son honneur et cela laisse entrevoir une probité de sa part.

Par contre, on peut ne pas être du tout d’accord lorsque ce dernier écrivait en 2015 que « Pour la laïcité, il s’agit plutôt d’un athéisme militant de culture catholique » et de lui indiquer qu’il ne maîtrise pas le sujet (qui en soit est difficile et sur lequel pratiquement tout le monde peut faire des erreurs), ou encore de considérer qu’il pose une problématique intéressante quand il rajoutait « rappelons que les seuls jours chômés en France sont le souvenir des guerres et les fêtes religieuses ! », mais qu’il oublie tout de même le 1er mai et le 14 juillet qui ne rentrent pas dans ce cadre…

Souhaitons que son protocole [4] contre le Covid-19 soit valable, bien sûr avant tout pour éviter le plus de décès possibles, mais aussi parce que ce professeur Raoult semble indéniablement avoir de réelles qualités humaines et que depuis fin février, il a eu droit, pour un chercheur de ce niveau, à un traitement indigne de la part des journaleux et plumitifs de commande.

Navigation

Sites favoris Tous les sites

Brèves Toutes les brèves