En route vers l’Assemblée transatlantique !

« “Nous avons plusieurs idées pour approfondir les relations entre le Congrès américain et le Parlement européen”, a expliqué Jerzy Buzek [1] à l’ouverture du bureau de liaison du Parlement européen à Washington.

Pour l’Allemand Elmar Brok (Parti populaire européen), à la tête de la délégation du Parlement européen avec les États-Unis, le Traité de Lisbonne rend en effet le Parlement européen similaire à son homologue américain. “Il faut maintenant que nous apprenions à faire usage de nos nouveaux pouvoirs”, souligne-t-il. Le bureau de liaison devrait permettre un travail plus en amont avec le principal partenaire commercial et allié politique de l’Europe. » [2]

L’ouverture de ce bureau à Washington est l’une des conséquences d’un rapport d’Elmar Brok [3] adopté le 1er juin 2006 par le Parlement européen préconisant la conclusion d’un accord de partenariat entre l’U.E. et les U.S.A. et la création d’un "marché transatlantique libre d’entraves" à l’horizon 2015.

Dans le communiqué de presse du Parlement européen daté du 01/06/06 intitulé Les députés souhaitent renforcer le partenariat transatlantique UE/États-Unis, on peut lire : « Sur le chapitre institutionnel, ils proposent que soit conclu pour 2007 un accord de partenariat transatlantique, et réaffirment "qu’il est nécessaire de renforcer la dimension parlementaire de ce partenariat en transformant le Dialogue transatlantique des législateurs (DTL) en une Assemblée transatlantique". Les députés proposent ainsi que le PE ouvre un bureau permanent à Washington DC afin d’entretenir un contact permanent entre les deux composantes. »

Pour avoir une vision plus complète, lire les articles suivants :
- La création de l’Union atlantique se précise
- Extraits de la résolution du Parlement européen du 26 mars 2009
- Deux questions à M. Mélenchon touchant à l’Union européenne

J.G., Quintidi 25 Floréal an CCXVIII

Voir en ligne : Députés européens et congressistes américains : tous égaux, tous différents ?