Les jeunes Français au service de l’Allemagne ?

Dans les Dernières Nouvelles d’Alsace [1], Hélène Kohl considère que les accords signés, facilitant les échanges d’apprentis entre les deux rives du Rhin, tournent “clairement à l’avantage des jeunes Français”. “À cause du vieillissement de la population, 30 000 postes d’apprentis sont actuellement vacants en Allemagne”. Il est intéressant de lire l’article d’Yvonne Bollmann, Eurodistricts : un marché de dupes [2], nous montrant l’arrière-plan de ces accords.

J.G., Quintidi 15 Messidor an CCXVIII