"Un quart des salariés allemands vit avec un bas salaire"

« Malgré une baisse significative du nombre de demandeurs d’emploi, plus de 22 % des salariés allemands disposent d’un salaire inférieur aux deux tiers de la moyenne nationale.

Selon une étude sur le nouveau marché du travail publiée dimanche par l’hebdomadaire Spiegel et menée par la fondation Hans-Boeckler, proche des syndicats, elle indique que le nombre des sans-emploi a diminué de 2 millions par rapport à 4,9 millions en 2005 mais que ceci n’a pas entraîné une plus grande égalité des salaires.

“L’Allemagne a atteint au cours des deux dernières décades un niveau d’inégalité qui pose un sérieux problème au niveau social comme économique”, a déclaré Gustav Horn, directeur scientifique de l’institut pour la recherche en macroéconomie et économie de la fondation.

8,3 euros de l’heure à l’est du pays

L’étude montre que 22,2% des salariés - soit 6 à 8 millions de personnes - étaient employés avec des bas salaires en 2010, avec une paie inférieure aux deux tiers de la moyenne nationale. Ils étaient payés environ 11 euros l’heure dans les États de l’ouest du pays et 8,3 euros dans ceux qui constituaient auparavant l’Allemagne de l’Est communiste, une zone qui continue à être économiquement à la traîne par rapport au reste du pays.

L’étude devrait alimenter le débat de cette année électorale sur les inégalités et une armée grossissante de “travailleurs pauvres” dans la première économie européenne après les réformes du marché du travail de ces dernières années. »

Article publié par challenges.fr avec AFP le 09/06/13.

Dieter Hundt, Jürgen R. Thumann, Angela Merkel, Otto Kentzler en 2006 à Munich