Coronavirus. Didier Raoult : « il faut faire attention que nos réactions ne soient pas disproportionnées »

Le professeur Didier Raoult [1], responsable du Pôle Infectiologie de l’Assistance Publique des Hôpitaux de Marseille, hébergé au sein de l’Institut Hospitalo-Universitaire (IHU) Méditerranée Infection, avait indiqué en janvier dernier que « le risque le plus important est la panique » en rajoutant que « Les politiques doivent calmer le jeu » [2].
Dans une vidéo intéressante publiée le mardi 25 février, il complète son analyse :


On se souvient de la « gestion politique » de Roselyne Bachelot en 2009... :


J.G.

Voir en ligne : H1N1 : mise en évidence des liens entre les laboratoires et les "experts" de l’OMS.

Sites favoris Tous les sites