L’UJRE soutient tous les démocrates israéliens

, par  Jacques Lewkowicz, Tribune libre
Lu 131 fois

L’Union des Juifs pour la Résistance et l’Entraide (UJRE), association progressiste juive née dans la Résistance à l’occupant nazi, se déclare extrêmement préoccupée par l’actuelle montée de la violence en Israël, notamment depuis les élections législatives qui ont conduit à l’arrivée au gouvernement d’hommes et de femmes de partis religieux et d’extrême droite, dont certains se déclarent ouvertement racistes.

L’UJRE dénonce la violente « ratonnade » menée le 26 février dans le village palestinien de Huwara – qui a causé un mort et de nombreux blessés – et qui était organisée par des colons israéliens de Cisjordanie qui ont voulu se faire justice eux-mêmes après le meurtre de deux jeunes colons.

L’UJRE rappelle que pour les Nations Unies, toute entreprise de colonisation juive en Cisjordanie est illégale au regard du droit international. Elle condamne donc fermement l’installation de colonies en Cisjordanie, encouragée par le gouvernement actuel, qui ne peut que favoriser ce type d’exactions. Le retrait d’Israël des Territoires occupés apparaît plus que jamais comme une solution nécessaire au retour de la Paix.

À l’inverse, l’UJRE se réjouit du nombre de manifestants israéliens qui, depuis des semaines, se mobilisent pour la défense de la démocratie, contre la volonté du nouveau gouvernement israélien de modifier les pouvoirs de la Cour suprême afin de l’empêcher de contrôler les excès des pouvoirs politique ou militaire. L’UJRE affirme sa solidarité avec ces centaines de milliers de manifestants de tous bords qui défilent pacifiquement chaque semaine.

Enfin, l’UJRE rappelle aussi que l’élection du député de la 8e circonscription des Français établis hors de France a été annulée du fait de manœuvres qui, selon le Conseil constitutionnel, ont pu altérer la sincérité du scrutin. Elle appelle les électeurs de cette circonscription – dont plus de la moitié sont des Français d’Israël – à ne pas accorder leur vote à un candidat tel que Meyer Habib, dont le soutien inconditionnel et permanent à Benyamin Netanyahou serait de mauvais augure pour la démocratie, la paix et la situation des Juifs en France.

18 mars 2023

Navigation

Brèves Toutes les brèves