Le "socialiste" Papandréou s’engage à accélérer le programme de privatisations

« La Grèce s’est engagée lundi soir à prendre des mesures supplémentaires pour tenir ses objectifs de réduction de déficit. Athènes va notamment accélérer son programme de privatisations, a annoncé Jean-Claude Juncker.

“La situation est difficile en Grèce”, a déclaré M. Juncker, le chef de file des ministres des Finances de la zone euro, à la presse à l’issue d’une réunion des ministres regroupés au sein du forum de l’Eurogroupe.

“Nous avons pris acte avec satisfaction du fait que le gouvernement grec s’est déclaré d’accord et a annoncé sa volonté, dans un délai de temps assez rapproché, (de prendre) des mesures additionnelles qui lui permettront de respecter les limites budgétaires pour 2011 sur lesquelles nous nous étions mis d’accord”, a dit M. Juncker.

“La partie privatisations revêtira une importance accrue, nous pensons que le volume de privatisations prévues à court terme devra être corrigé vers le haut”, a-t-il dit. Athènes a prévu quelque 50 milliards d’euros de privatisations sur plusieurs années.

Le commissaire européen aux Affaires économiques Olli Rehn a lui appelé l’opposition politique en Grèce à soutenir aussi les mesures du gouvernement pour réduire le déficit. »

Dépêche AFP, La Grèce prend l’engagement d’accélérer son programme de privatisations, publié par tdg.ch le 17/05/11.

Le "socialiste" Papandréou vend la Grèce.
François Hollande, la dette publique et les banques privées.

Capture d'écran du reportage de l'AFP (12/09/10)