L’U.E., les clergés et l’article 17 du traité de Lisbonne...

Certains clergés à BruxellesDe nouveau [1], nos trois marionnettes européennes, à savoir José Manuel Barroso, Jerzy Buzek et Herman van Rompuy, ont rencontré à Bruxelles les clergés le 30 mai dernier. Soyons précis, certains d’entre eux (chrétien, juif, musulman et bouddhiste). Dans l’article Religion et politique, un engagement commun pour la liberté et la démocratie publié par le site du Parlement européen le 31/05/11, on peut lire les passages suivants :
« L’article 17 du traité de Lisbonne mentionne que l’Union européenne (UE) s’engage à un dialogue “ouvert, transparent et régulier” avec les principales religions. “L’installation de la démocratie, de l’Etat de droit, des droits de l’homme et de la justice sociale ne peut se faire qu’avec l’aide active des communautés religieuses”, a souligné José Manuel Barroso. [...].
Les religions sont essentielles dans le tissu social des pays européens. Le Parlement européen souligne que la liberté de religion est un des droits de l’homme les plus fondamentaux. Pour plus d’efficacité dans ses relations avec ses voisins, l’UE doit coopérer avec les communautés religieuses sur l’éducation, la santé ou la reconstruction de la société après un conflit”, a expliqué Jerzy Buzek. »

Il est bien évident que nos trois girouettes n’ont jamais eu connaissance de la pensée de Jean Jaurès sur la laïcité...

J.G., Quintidi 15 Messidor an CCXIX

Voir en ligne : Laïcité : une valeur d’avenir. Conférence-débat avec André Bellon et Eddy Khaldi.