Un petit hommage à M. Michel Serrault

Le 23 novembre 2006, M. Philippe Noiret nous quittait. Homme de théâtre, il avait interprété de multiples rôles avec succès dans des grands classiques (Le Cid de Pierre Corneille en 1953, Macbeth de William Shakespeare en 1954, Dom Juan de Molière en 1955, Le Mariage de Figaro de Beaumarchais en 1956,...). En 1960, il avait commencé sa véritable carrière d’acteur de cinéma pour devenir l’un des monstres sacrés du cinéma français. Parmi ces derniers, cette année 2007 est marquée par la disparition de trois d’entre eux : M. Jean-Pierre Cassel le 19 avril, M. Jean-Claude Brialy le 30 mai et M. Michel Serrault le 29 juillet.

M. Michel Serrault était un acteur génial avec un registre d’interprétation stupéfiant. Un très très grand acteur...J’avais revu la semaine dernière le film Garde à vue de Claude Miller avec M. Lino Ventura, Mme Romy Schneider, M. Guy Marchand dans lequel M. Michel Serrault jouait le rôle du notaire Jérôme Martinaud. Une interprétation troublante.

La cage aux follesL’adaptation de la pièce La cage aux folles au cinéma fut un succès international et M. Michel Serrault fut l’un des rares acteurs français à pouvoir se "payer" le luxe de grosses productions mais aussi des films d’art et d’essai ; le fil conducteur des défenseurs du cinéma d’art et d’essai étant la défense du cinéma en tant qu’expression artistique singulière, dans un esprit d’indépendance par rapport aux lois du marché.

Toutes ces disparitions doivent nous rappeler que le cinéma est un art qui, malheureusement aujourd’hui, est en train de perdre me semble-t-il son âme avec la multiplication sur les écrans de productions hollywoodiennes affligeantes.

J.G.

Sites favoris Tous les sites