Le néonazi Denis Prokopenko (Azov) était un membre du « White Boys Club » du Dynamo Kiev

fontsizeup fontsizedown

Tranquillement le 10 mai dernier, Le Figaro [1], RFI [2] , La Croix [3] et l’AFP [4] ont publié dans l’article concernant l’enterrement de Nazary Gryntsevych - « connu sous le nom de "Grinka" » - une photo avec la présence sur son cercueil de la Wolfsangel utilisée notamment par la 2e division SS Panzer Das Reich...!! D’après eux, « C’est par le biais du sport que le soldat a découvert la Brigade Azov, célèbre parmi les amateurs de football. » D’ailleurs le commandant du régiment Azov devenu la 12e brigade des forces spéciales Azov de la Garde nationale, c’est-à-dire Denis Prokopenko [5], était un membre du « White Boys Club » (WBC), ultras du Dynamo Kiev (Ультрас Динамо).

« Comme le souligne Francetvinfo, le principal club de supporteurs "ultras" du Dynamo Kiev s’appelle d’ailleurs le White Boys Club ("club des garçons blancs"). Parmi ses emblèmes, un aigle qui rappelle étrangement celui de l’Allemagne nazie, ou encore des croix celtiques brandies en tribunes, le tout accompagné de chants xénophobes qui ont valu plusieurs condamnations au club, notamment en coupe d’Europe. » Maxime Bourdier, 27/02/2015 [6]

Capture d’écran
Capture d’écran - Facebook
 [7]
Capture d’écran - Telegram
 [8]
Capture d’écran - Instagram
Capture d’écran - X Twitter
 [9]
Capture d’écran
 [10]
Capture d’écran - Facebook - Yaroslav Stetsko , Stepan Bandera, Yevhen Konovalets, Roman Choukhevytch, Symon Petlioura - 23 mai 2019 - Journée des « héros »
Capture d’écran - Facebook - 30 juin 2021
Ivan Katchanovski, universitaire ukrainien travaillant actuellement à l’université d’Ottawa


Denis Prokopenko - Maxim Jorin



J.G.

Navigation