Ambroise Croizat ou l’invention sociale

, par  J.G.
Lu 546 fois

Quatrième de couverture :

Du fils d’ouvrier né en 1901 dans la cité ouvrière de Notre-Dame-de-Briançon, en Savoie, au ministre du Travail du gouvernement De Gaulle en 1945, l’écriture vivante de Michel Étiévent, historien, restitue ici toutes les facettes d’Ambroise Croizat, bâtisseur de la Sécurité sociale. Entre photos et documents inédits, il dessine le parcours, l’œuvre et la modernité d’un personnage qui a consacré sa vie à l’invention sociale. Au fil des archives, reviennent les racines de cet enfant de Savoie élevé dans le sillage d’un père auteur de la première grande grève alpine de 1906, sa formation militante à Lyon entre grèves et usines, ses luttes menées à la tête de la Fédération CGT des Métaux, ses combats à l’Assemblée nationale où, député communiste de Paris, il forgera les grands acquis du Front populaire. Viendront ensuite les heures noires, le procès des députés communistes, les prisons de Vichy, les bagnes d’Hitler, la libération, enfin, et l’immensité de la tâche accomplie de 1945 à 1947 au ministère du Travail.

L’héritage de l’homme est prodigieux : Sécurité sociale, retraites, comités d’entreprise, fonction publique, statut des mineurs, médecine du travail, conventions collectives, prévention … Un cortège impressionnant de réalisations sociales qui fondent l’identité et la dignité d’un pays.

Au-delà de l’histoire de celui que l’on appelait le « ministre des Travailleurs », l’ouvrage est aussi un fabuleux portrait des espoirs et des douleurs du vingtième siècle. Le Front populaire, la guerre, la collaboration, la Résistance, images et visages se superposent pour donner à voir et à entendre les racines de notre histoire. Autre originalité, l’ouvrage nous livre la correspondance de prison d’Ambroise Croizat, enfermé dans les geôles de Vichy et les bagnes d’Algérie de 1939 à 1943. Incomparable témoignage qui éclaire la vie quotidienne des heures sombres de la France et nous raconte de manière bouleversante l’enlisement de Vichy dans la collaboration, l’enfermement d’un élu du peuple, l’horreur du bagne …

Livre de Michel Étiévent, nouvelle édition revue et augmentée, Éditions Gap, 2012, 256 p.

Navigation

Sites favoris Tous les sites

Brèves Toutes les brèves