Venezuela. Chronique d’une déstabilisation

, par  J.G.
Lu 2553 fois

Quatrième de couverture :

En octobre 2015, le chef du Commandement sud de l’armée des États-Unis, le général John Kelly, déclarait : « S’il y a une crise humanitaire importante, c’est-à-dire un effondrement de l’économie, au point que les Vénézuéliens aient désespérément besoin d’aliments, d’eau [...], alors nous pourrions réagir... »

Washington l’avait implicitement annoncé, Washington l’a fait ! C’est ce qu’on appelle une prophétie auto-réalisée...

Cette plongée haletante au cœur de la « révolution bolivarienne », initiée par le charismatique Hugo Chávez, narre comment, de vagues de violence insurrectionnelle en déstabilisation économique et en lynchage médiatique, une « guerre non conventionnelle » d’un type nouveau a mis à genoux le pays possédant les premières ressources mondiales de pétrole - cette dernière donnée expliquant tout le reste. Manœuvres, complots et même tentative d’assassinat n’ont eu de cesse d’éliminer le président « chaviste » Nicolás Maduro. On découvrira ici comment et pourquoi il a pourtant été élu et réélu face à une opposition que sa composante la plus irresponsable, pour ne pas dire fascisante, a systématiquement divisée et jetée dans l’illégalité.

Le paroxysme de cette crise a été atteint le 23 janvier 2019 lorsque le représentant de ces secteurs fort peu démocratiques, Juan Guaidó, s’est autoproclamé « président par intérim » du Venezuela. Au mépris du droit international, ce putschiste a été reconnu par les États-Unis, l’Union européenne et la douzaine de pays latino-américains inféodés à Washington.

D’une gravité exceptionnelle, cette situation peut déboucher sur le pire : le renversement d’un chef de l’État, démocratiquement élu, voire une intervention militaire et le début d’une guerre civile déstabilisant toute la région.

Livre de Maurice Lemoine, Le Temps des Cerises, 2019, 536 p.

Navigation

Sites favoris Tous les sites

Brèves Toutes les brèves